dans la marge le site

Accueil du site Géographica Espace etudiants Deux plans détaillés pour vous aider à préparer votre concours (...)

Deux plans détaillés pour vous aider à préparer votre concours blanc

Publié le lundi 10 décembre 2007

Techniques et politiques dans l’évolution des populations mondiales

Introduction : l’état naturel de la démographie est un équilibre biologique où vie et mort se combattent à armes quasi-égales, ce qui aboutit à un faible accroisement naturel avec des taux de natalité et mortalité élevés. Mais aujourd’hui, à l’aube du XXIème siècle, bien peu d’Etats ou de groupes ethniques sont encore dans cet état naturel démographique. La démographie contrôlée, analysée à travers le processus de transition démographique, traduit à la fois l’accumulation des progrès techniques et la gestion politique et sociale du fait démographique. Il convient de replacer cette évolution dans le temps de l’humanité connue, pour faire ressortir au mieux la rupture récente. L’accélération technique appliquée à l’agriculture et à l’industrie ont pesé lourd sur la modification des comportements. Mais ceci ne serait pas très efficace sans un encadrement politique, le plus souvent géré par les Etats modernes. Il serait cependant fallacieux de croire qu’en la matière le politique peut faire ce qu’il veut, combattu ou ralenti qu’il est par d’autres facteurs non négligeables.

I / Evolution des populations mondiales et constraste de l’Etat des lieux actuel :

A/ Grandes phases de l’histoire démographique B / Originalité de l’histoire contemporaine ( à partir du XVIIIème siècle) C/ Une carte du monde très contrastée

Les réponses et les outils utilisés sont très différents et expliquent ces contrastes.

II / La technique a toujours pesé sur la démographie :

A/ Le rôle des progrès agricoles et commerciaux partout valable, ou presque B/ Le caractère ultra-rapide de la Révolution Industrielle et Agricole et le clivage qui en découle C/ Aujourd’hui des techniques particulières appliquées à la démographie : contraception, stérilisation, insémination, avortement...

Ces techniques ne seraient rien sans les appareils divers (Etats, ethnies, ONG, religions...) qui les mettent en action ou les imposent.

III / L’ambiguité des relations entre politique et démographie :

A/ Les pouvoirs forts imposent les cadres démographiques et les contrôlent B/ Mais ils ne modifient pas en profondeur les mentalités car existent d’autres facteurs plus lourds (religions, civilisations, structures familiales ...) C/ Par contre, l’évolution économique mondiale semble assez inexorable dans son influence démographique

Conclusion : Il ressort de la démonstration précédente que ramener la solution des problèmes démographiques divers à des politiques précises ou à l’existence de techniques éprouvées serait passer à côté de la complexité du phénomène démographique. Donner la vie ou la quitter n’est pas un simple fait statistique, mais touche à l’essence de notre existence sur terre et en constitue une des finalités, à la fois sprituelle et biologique. Il faut donc associer aux aspects purement techniques et politiques les critères humains pour voir les crises démographiques réglées avec succès. J.M. Dauriac - 2004




repondre à l'articleimprimer l'article






Plan du site avec articles.
RSS 2.0

Mes autres sites :
 Bibliathèque
 Pensée libre
 Little Romania
 Musiques et Mots
 Le Blog à Jean-mi