dans la marge le site

Accueil du site Géographica Espace etudiants En v’la du jazz, et du bon, et du piano...

En v’la du jazz, et du bon, et du piano...

Pour Jean, Candice et tous les autres qui veulent s’y mettre !
Publié le vendredi 30 juin 2006

Pour répondre à la demande qui a été faite de titres à écouter pour s’initier au piano jazz, voici une sélection subjective mais révélatrice des facettes du piano jazz. Les disques sont classés par ordre d’accessibilité (supposée par moi) lorsqu’on ne connaît pas le monde du jazz

Mais avant tout je veux vous recommander le plus vivement possible le disque qui m’a fait découvrir le jazz il y a une petite quarantaine d’années et qui est resté gravé à jamais dans ma mémoire auditive. C’est un pur chef d’oeuvre qui réunit deux des monstres sacrés du jazz mondial, Duke Ellington et Louis Armstrong.

Le premier a inventé l’écriture musicale et orchestrale jazz en faisant une synthèse géniale englobant les apports de la musique classique du début du XXème siècle (Ravel, Bartok, Debussy...), le blues et la musique de danse jazz qui faisait fureur après la première guerre mondiale aux Etats-Unis. C’est le plus grand compositeur américain du siècle et, bien sûr, le plus grand compositeur du jazz.

Le second est l’inventeur du solo jazz, ce qui fait la spécificité de cette musique, le fait qu’un musicien s’avance et improvise à partir des harmonies du morceau ; rupture majeure avec la musique classique, naissance d’un genre qui bouleversera le monde musical. Chanteur absolument génial et le meilleur trompettiste de tous les temps en jazz.

(JPG)
The Great Reunion

Bref, ce disque est une pure merveille accessible à tous les publics car fait de compositions connues, simples et jouées pour être reçues par le plus vaste auditoire possible.

Du piano solo pour entrer en douceur dans l’univers du jazz...

(JPG)
John Lewis : Bach et le jazz

Vous aimez Jean-Sébastien Bach ? Lui aussi. Vous aimez le beau son, celui de la musique jouée dans les églises, par exemple ? Lui aussi. Vous voulez une production remarquable d’intelligence et de qualité ? Lui aussi... Alors c’est ce disque de John Lewis que je vous conseille en premier lieu.

Numéro Deux, un géant du piano jazz : Michel Petrucciani. Désolé pour le jeu de mot, mais je ne vois pas d’autres termes adéquats pour dire tout le bien que je pense de Michel. Si vous avez joué du piano, vous comprendrez immédiatement la puissance et la précision qui sortent de ces mains accrochées à un petit corps déformé par la maladie. Quelle volonté et quel travail pour arriver à ce son merveilleux ! Les mélodies de Petrucciani sont belles à pleurer. Un disque-compagnon

(JPG)
un magicien du piano jazz...

Mon troisième est encore un pianiste français qui a fait un album solo remarquable venant d’être rééédité tout récemmment. Michel Grailler, dit "Mickey" par ceux qui ont eu la chance de l’approcher, était un musicien rare d’une trop grande humilité. En écoutant ce disque vous verrez qu’il se hisse au niveau le plus haut. De nombreuses réminiscences classiques ; enregistré en une nuit dans un temple protestant de Paris. Un chef d’oeuvre (et je ne galvaude pas le terme !).

(JPG)
toute la grâce de Michel Grailler en ce disque

Mon quatrième m’est doublement cher : par le répertoire choisi et par la qualité de l’interprétation. Giovanni Mirabassi est un jeune pianiste italien francophone qui reprend ici des chants révolutionnaires ou militants en jazz. Une version épatatante du "Chant des partisans", "Le temps des cerises" ou "L’internationale" en jazz, ça surprend et ça séduit. Une remarquable musicalité et une puissante émotion.

(JPG)
un très joli disque engagé de ce jeune pianiste italien

Pour finir temporairement, Maurice Vander, le pianiste attitré de Claude Nougaro pendant plus de 25 ans, jouant en solo jazz les titres du grand Claude. Putaing, c’est beau !

(JPG)
Vander solo sur les chansons de Claude !




repondre à l'articleimprimer l'article






Plan du site avec articles.
RSS 2.0

Mes autres sites :
 Bibliathèque
 Pensée libre
 Little Romania
 Musiques et Mots
 Le Blog à Jean-mi