dans la marge le site

Accueil du site Géographica Les mondes du froid Forces et faiblesses du monde arctique

Forces et faiblesses du monde arctique

Publié le lundi 18 novembre 2013

Forces et faiblesses du monde arctique

Eléments de réflexion et de correction

(JPG)

Le sujet et son approche :

Il s’agit apparemment d’un sujet banal, peu original. Mais c’est alors qu’il faut essayer de se transcender. Les sujets de concours sont loin d’être originaux, voici donc une occasion de se confronter à cette difficulté basique. Je centrerai l’approche sur six points qui peuvent structurer une bonne introduction :

1. Les limites spatiales : incontournable de ce type de sujet. Ici on doit combiner plusieurs critères, en incluant automatiquement un critère thermique, froid du programme oblige. Le Cercle polaire, en tout état de cause est à abandonner. On jouera sur les températures, la végétation et les densités.

2. Les termes antagoniques du sujet : ils suscitent immédiatement un réflexe pavlovien dialectique. On peut s’y abandonner comme moyen de référencer les données à inclure. Définir initialement ce qui peut être appelé force et faiblesse, montrer l’ambiguïté et la subjectivité des termes.

3. La fausse unité du « monde arctique » : ceci doit vous amener à jouer sur les nuances : Résolute Bay n’est pas Thulé ou Iqqaluit. Vous pouvez vous appuyer sur les typologies diverses vues en cours.

4. Un des ressorts du sujet est la dialectique isolement/mondialisation. Ceci doit armer en filigrane votre réflexion. Des rappels historiques ne sont pas à exclure. Le réchauffement climatique de la dernière décennie modifie la-dite dialectique.

5. relativité des forces et des faiblesses : au final il est évident que rien n’est tranché ici, toute médaille a son revers. Il ne s’agit pas de refuser de prendre parti, mais de poser une limite au positivisme économique ambiant.

Ces cinq points nous conduisent à choisir entre deux grands types de plan : · dialectique : le plus facile, mais aussi le plus banal : forces, faiblesse, discussion…

· thématique  : plus recherché et aussi plus difficile, mais plus satisfaisant pour le concours. Nous laissons volontairement de côté ici le plan spatial que je crois trop difficile à alimenter à ce stade de l’apprentissage.

Plan proposé :

I / (Forces et faiblesses de )l’Océan Arctique : gel, dégel et géopolitique

A / La banquise inhospitalière et ses fluctuations B / Le dégel et ses enjeux séculaires réactivés par la mondialisation C / Géopolitique des fonds marins arctiques et des routes (rôle du réchauffement climatique)

II / (Forces et faiblesses des) Terres arctiques : du minéral au stratégique, du délaissé au convoité

A / Un monde minéral aux rares potentialités biologiques (typologie des milieux) B / Minéral = minerais etc… C / Des terres stratégiques face à la mer (ZE, routes maritimes, pêche…)

(JPG)

III / (Forces et faiblesses du) peuplement arctique : du vide relatif et maîtrisé au vide sous tutelle

A / Peuples autochtones nombreux mais faibles B / Le choc des civilisations récent et mortifère C / Une métaphore de la protection ou des la destruction du monde

Conclusion :

· Un jeu de forces dans tous les domaines

· Impossible pour les indigènes de se défendre seuls

· Nécessité d’un accord et d’un contrôle internationaux sur le modèle Antarctique

· Un des derniers exemples de peuples primitifs en train de dégénérer sous la poussée exogène : jusqu’où irons-nous ?

J.Michel Dauriac – Novembre 2013

Le plan et la réflexion ci-dessus à télécharger

Word - 28.5 ko
Corrigé & Plan détaillé sur Forces et faiblesses du monde arctique




repondre à l'articleimprimer l'article






Plan du site avec articles.
RSS 2.0

Mes autres sites :
 Bibliathèque
 Pensée libre
 Little Romania
 Musiques et Mots
 Le Blog à Jean-mi