dans la marge le site

Accueil du site Géographica Espace etudiants Aménager les territoires en France Les grandes vallées fluviales sont-elles des axes majeurs de l’organisation (...)

Les grandes vallées fluviales sont-elles des axes majeurs de l’organisation économique et humaine du pays et de son aménagement territorial ? (France métropolitaine)

Publié le mardi 13 novembre 2012

Les grandes vallées fluviales sont-elles des axes majeurs de l’organisation économique et humaine du pays et de son aménagement territorial ?

Eléments de réflexion

Pour commencer, un plan qui sera repris par le cours et diaporama réalisés à ce sujet.

Introduction :

Les fleuves sont aujourd’hui des mal-aimés de la géographie française, tout comme leurs espaces propres, les vallées alluviales. Ils portent, seuls ou presque, l’opprobre d’avoir été des thèmes vidaliens par excellence, avec les régions, qui, elles, font retour par le biais de la réflexion institutionnelle en cours. Pourtant leur place reste encore de choix dans la vie et le travail de nos sociétés, quels que soient leurs structures et leur degré de développement. La France ne fait pas du tout exception à cette approche. Il faut s’interroger sur l’héritage historico-physique que les époques antérieures nous ont légué, à un moment où les grandes vallées étaient les axes majeurs de développement. Les qualités intrinsèques des vallées demeurent évidemment, mais les paradigmes changent dans le temps. La vallée semble être passée de mode, sortie de la place centrale pour rejoindre la marge. L’analyse précise amène cependant à nuancer le tableau et à découvrir des outils d’aménagement spécifiques et des situations présentes très diverses qui ouvrent également sur une prospective très diversifiée.

I / « Les grandes vallées fluviales », leur vie, leur œuvre…

A / Cadre physique et échantillon d’étude

(BMP)

B / Attrait ancien et rôle pionnier dans l’installation et l’activité humaine : un héritage qui se lit encore dans le peuplement actuel

C / Qualités intrinsèques et variations de paradigmes

II / De l’hégémonie spatiale à la marginalisation relative

A / Quelle économie dans les vallées ?

(GIF)

B / Transports et vallées fluviales : du cœur à la marge, mais…

C / Des territoires aux terroirs très divers quant à leur intégration actuelle au modèle français

III / Des outils au service de potentiels très divers

A / Les outils spécifiques de l’aménageur de vallées fluviales

(JPG)

B / Une petite typologie fonctionnelle et connective s’impose

C / Les perspectives à diverses échelles sont très ouvertes

Conclusion :

Les grandes vallées fluviales ne sont plus centrales dans notre organisation spatiale ; elles restent lourdes dans l’organisation économique et humaine. Les perspectives dépendent des potentiels réels mais aussi des choix effectués à moyen terme.

JM Dauriac novembre 2012

Le diaporama à télécharger :

PDF - 11.8 Mo

Documents joints




repondre à l'articleimprimer l'article






Plan du site avec articles.
RSS 2.0

Mes autres sites :
 Bibliathèque
 Pensée libre
 Little Romania
 Musiques et Mots
 Le Blog à Jean-mi