dans la marge le site

Accueil du site Géographica patrimoines et patrimonialisation concours ULM/Chartes 2016 Les patrimoines touristiques :la diversité des critères et des échelles (...)

Les patrimoines touristiques :la diversité des critères et des échelles reflète-t-elle des conceptions différentes du patrimoine ?

Publié le samedi 5 décembre 2015

Voici une carte qui peut donner quelques idées pour des représentations à échelle mondiale (la carte a été scannée en deux fois et son format ne permet pas un raccord exact !)

(BMP)
BMP - 2.5 Mo
une carte du patrimoine mondial

Une proposition de plan pour mener cette discussion :

Introduction :

Il conviendra dans ce moment initial de :

– poser les définitions des mots-clés du sujet, à savoir ici, « Patrimoines », « Tourisme », « critères », « échelles » et « conceptions différentes ».

– mener une discussion sur le jeu des termes entre eux. Ici les critères et échelles sont les pivots de la discussion du devoir, alors que le patrimoine et le tourisme sont les cadres englobants.

– Définir une approche problématique au terme de cette discussion ; la seule reformulation du sujet ne saurait en tenir lieu. Le patrimoine a un lien existentiel avec la civilisation et le mode de vie (voir texte de Braudel dans le livret documentaire de textes). Il y diversité importante sur la Terre ; ceci doit être pris en compte. Nous sommes dans les cycles longs de Braudel.

Le tourisme est un fait occidental relativement récent au plan historique. La mondialisation contemporaine l’a étendu à l’ensemble de la planète, amis sur ses critères originaux. Il est dans le temps court du séjour, et s’inscrit dans les modes de consommation de plus en plus spécifiques selon els groupes sociaux.

Nous avons donc un choc de temporalité et d’aires spatiales. Ceci détermine des critères très variables selon les civilisations et leurs bases culturelles (religieuse ou matérialiste). Les cadres territoriaux sont essentiels, allant de l’échelle local et de ce que l’on nomme le petit patrimoine local jusqu’au « spots » du tourisme mondialisé.

Notre approche sera donc portée par ces prolégomènes. Patrimoine et tourisme se rencontrent mais sont conceptuellement distincts et parfois antagonistes. La mondialisation normalisatrice et réductrice fabrique un tourisme patrimonial à l’échelle continentale et mondiale, adapté aux normes des flux concernés, avec des outils adaptés et des critères de masse. Mais les échelles plus fines montrent que les diversité de conceptions et de critères persistent et peuvent aller jusqu’au conflit grave . Nous suivrons ce plan pour étudier le thème.  

Partie I : Le patrimoine et le tourisme ont des origines diverses et ne concordent pas initialement

 

A / Le patrimoine : tradition, transmission et territoire, dans un temps long.  

B / Le tourisme : fait occidental récent et de temporalité courte.  

C / « Patrimoine touristique » : une invention récente qui a la force des fausses évidences.  

Partie II : La mondialisation produit des patrimoines touristiques à échelle mondiale ou continentale

 

A / La mise en place de la mondialisation, les patrimoines et le tourisme de masse.  

B / Le patrimoine mondial, l’influence occidentale, sa force et ses limites.  

C / Les inégalité quantitatives et conceptuelles qui en découlent ou le structurent.  

Partie III : Les échelles spatiales plus fines traduisent mieux la diversité des conceptions et des critères

 

A / La diversité des structures nationales.  

B / Un antagonisme local parfois fort entre patrimoine et tourisme  

C / Le patrimoine, fait politique et idéologique, peut faire conflit avec les tourismes.  

Conclusion :  

Deux niveaux assez étanches de patrimoines en rapport avec les tourismes :

– Le niveau mondial :tourisme de masse, choc des cultures et des moyens, superficialité, non-rencontres dans des non-lieux.

– Niveaux nationaux et locaux : Certains patrimoines ne sont accessibles qu’aux autochtones ; Les labels, classements et guides sont subjectifs et a effets pervers à toutes échelles.

Tout patrimoine ne doit pas être touristique ; il est légitime et loisible d’interdire les touristes en certains espaces.   Jean-Michel Dauriac – Décembre 2015

Le plan à télécharger

Word - 18 ko
Le plan ci-dessus à télécharger d’un clic

Documents joints




repondre à l'articleimprimer l'article






Plan du site avec articles.
RSS 2.0

Mes autres sites :
 Bibliathèque
 Pensée libre
 Little Romania
 Musiques et Mots
 Le Blog à Jean-mi