dans la marge le site


Lettre de cadrage de l’ENS sur le programme 2016

Publié le mardi 23 juin 2015

ci-dessous la lettre de cadrage à télécharger :

PDF - 73.6 ko
lettre de cadrage

Géographie des patrimoines et des patrimonialisations

Le nouveau programme de géographie porte sur une question de géographie thématique : la géographie des patrimoines et des patrimonialisations.

L’emploi du pluriel renvoie à la diversité des patrimoines dans le monde : patrimoine naturel et culturel, matériel et immatériel. Les candidats sont invités à s’interroger sur la définition de la notion de patrimoine dans une perspective critique. Le terme patrimonialisations insiste quant à lui sur les processus de construction de ces patrimoines : qui patrimonialise ? Pour qui ? Pour quoi ? Il s’agit ici d’aborder la question en géographe, c’est‐à‐dire de s’intéresser à la distribution spatiale de ces patrimoines, à la manière dont ces patrimoines s’ancrent dans des territoires et les recomposent, ainsi qu’à la dimension paysagère de ces processus, et ce à toutes les échelles, temporelles et spatiales.

Si la question recouvre une dimension culturelle et sociale centrale, elle s’intéresse à tous les aspects participant à la production de ces patrimoines : les dimensions économiques et politiques sont donc aussi essentielles à prendre en compte. Le rôle des différents acteurs (individuels, collectifs, privés, publics, institutionnels, associatifs, etc.) à toutes les échelles doivent être analysés. Le programme incite à réfléchir aux modes d’appropriation et d’aménagement des espaces, mais aussi aux organisations spatiales spécifiques liées aux patrimoines et aux patrimonialisations. Diverses approches géographiques pourront être mobilisées, aussi bien des notions de géographie culturelle et sociale que de géographie politique, de géographie de l’aménagement mais aussi de l’environnement.

Le programme ne contient volontairement aucune indication plus précise en matière d’espaces à considérer. Il s’agit ici de questionner les patrimoines et patrimonialisations dans les espaces urbains et ruraux, dans des espaces dits des Nords et des Suds.

A ces demandes de couverture spatiale et thématique large du sujet s’ajoute une attente forte concernant les réalisations graphiques et cartographiques de la part des candidats. Le sujet appelle des productions graphiques à différentes échelles (locale, régionale, mondiale). Des schémas sont aussi mobilisables sur cette question. C’est donc tous les outils du géographe qui peuvent être déployés pour saisir la variété des enjeux de cette question.

Documents joints




repondre à l'articleimprimer l'article






Plan du site avec articles.
RSS 2.0

Mes autres sites :
 Bibliathèque
 Pensée libre
 Little Romania
 Musiques et Mots
 Le Blog à Jean-mi