dans la marge le site

Accueil du site Géographica AGRO-VETO Massif des Vosges, une synthèse

Massif des Vosges, une synthèse

Publié le mercredi 2 janvier 2008

Nous partons de l’article de Wikipedia et complétons celui-ci sur les aspects économiques et culturels, avec une importante iconographie qui apporte une masse de renseignements à qui sait lire els images.

Les activités économiques des Vosges

On peut classer cela en trois domaines qui sont étroitement liés : l’agriculture, l’artisanat et industrie et le tourisme.

Les activités agricoles :

Elles sont contraintes par le relief et la vigueur des pentes. les zones les moins raides sont mises en culture, les pentes sont en boisement de conifères et les sommets des ballons, les Chaumes sont des pâturages d’altitudes estivaux. La série de photo suivante donne des exemples.

(JPG)

La maison vosgienne typique est ici schématisée :

(JPG)

Voici une planche rassemblant certains aspects ruraux :

(JPG)

La production et surtout laitière autour du fromage de Munster.

L’appellation Munster ou Munster-Géromé a sa propre page, intéressante.

Les activités artisanales et industrielles.

Les activités secondaires vosgiennes s’organisent autour de trois pôles principaux qui sont tous issus d’une longue tradition artisanale qui a su s’adapter aux conditions contemporaines, non sans graves crises de restructuration, notamment dans les années 1970-80.

Le bois est à l’origine d’une filière bois complète et d’une papeterie de qualité et ancienne.

voici un site pour faire le lien entre bois et Vosges.

(JPG)

la photo de droite représente les papeteries Clairefontaine, au nord de Saint-Dié.

Le travail du bois est aujourd’hui en partie relancé par l’attrait des maisons en bois. voir ce site espaces-chalets à titre de bon exemple.

ou celui ci pour voir des photos de réalisation.

La fabrication de meubles et la lutherie sont aussi importants ;

(JPG)

Le textile est la troisième spécialité vosgienne. Il est aujourd’hui centré sur le textile de qualité et l’innovation, car il n’a pas pu sauver son activité cotonnière de base face aux pays à bas coûts.

une société parmi d’autres à découvrir à cette adresse.

Les ressources en eau pure sont à l’origine à la fois de la papeterie, pour les eaux de rinçage très pures qui donnaient un papier blanc, du textile avec un blanchiment du coton très pur et aujourd’hui une mise en bouteille d’eau minérale.

(JPG)

Vittel il y une trentaine d’années.

(JPG)

et Vittel aujourd’hui, propriété de la société multinationale NESTLE.

Le tourisme

c’est la troisième grande activité de la montagne, avec une double saison, l’été pour la randonnée et les lacs, voire le thermalisme, et l’hiver le ski de fond et alpin.

l’été d’abord, avec les deux exemples de Géradmer d’abord :

(JPG)
(JPG)

...puis celui, voisin de Xonrupt-Longemer :

(JPG)

L’hiver, ensuite, avec des stations familliales, à échelle villageoise, surtout fréquentées par des Alsaciens et Parisiens, comme ici à la Schlucht ou à la Bresse.

(JPG)

Conclusion :

une montagne très intéressante pour le géographe par la richesse de ses aspects physiques et de son économie ; si les difficultés n’ont pas manque, les Vosgiens ont su relever les défis, comme les Jurassiens, pour éviter une désertification massive d’un milieu rude.

voir aussi les cartes étudiées sur ce site ; Gérardmer, Saint-Dié, Sélestat, Colmar, La Bresse,

Vous pouvez télécharger le diaporama complet du cours Moyennes montagnes françaises ci-dessous :

PDF - 7.8 Mo
La moyenne montagne française diaporama complet

Documents joints




repondre à l'articleimprimer l'article






Plan du site avec articles.
RSS 2.0

Mes autres sites :
 Bibliathèque
 Pensée libre
 Little Romania
 Musiques et Mots
 Le Blog à Jean-mi