dans la marge le site

Accueil du site Géographica Espace etudiants Amérique du Nord (Etats-Unis, Canada) Milieu naturel, peuplement et mise en valeur de l’Amérique du Nord (...)

Milieu naturel, peuplement et mise en valeur de l’Amérique du Nord (Etats-Unis, Canada)

Publié le mardi 11 janvier 2011

Nous travaillerons en trois temps :

I/ un exemple réussi pris dans le lot de copies corrigées :

La copie de Mathilde est de bonne facture. Voici successivement sa problématisation résumée et son plan.

Problématique : « Le Canada et les Etats-Unis sont deux Etats où le peuplement et le contrôle du territoire ont été ralentis par les contraintes naturelles. Dans quelle mesure la mise en valeur de l’espace a-t-elle permis de détacher le peuplement et les activités humaines des limites imposées par le cadre naturel ? »

Plan proposé :

I / Un milieu naturel varié, entre possibilités de développement et contraintes : 1. Reliefs 2. climats 3. risques naturels

II / Une volonté prégnante de transcender ce milieu naturel 1. l’utilisation des possibilités existantes 2. le contournement de certaines contraintes majeurs 3. le rôle essentiel des voies de communication

III / Le peuplement est-il alors dépendant des contraintes imposées par le cadre naturel ? 1. Un déterminisme naturel historiquement prégnant …. 2. …qui semble aujourd’hui disparaître

(JPG)

II / Les éléments incontournables d’une problématisation sur ce sujet.

1. Tout commence comme d’habitude par l’analyse poussée des termes du sujet. La coordination avec « et » appelle par ailleurs à les mettre sur un pied d’égalité dans le traitement du devoir. La seule petite difficulté de ce sujet réside dans le double sens du terme « peuplement », qui est à la fois un processus temporel et spatial. Ceci peut nous guider dans el chois du plan.

2. Il est clair que tout sujet comportant une succession de termes coordonnés appelle un jeu d’interactions qui sont à la base du travail. La difficulté relative est de savoir comment les combiner. On peut faire trois combinaisons ternaires avec à chaque fois une dominante. Il faut être assez solide pour faire ce choix. On peut aussi faire de binômes de relations et consacrer une partie ou sous-partie à la synthèse. On peut choisir aussi un angle d’attaque qui va orienter le jeu des interactions : une approche historique est distincte d’une approche spatiale ou thématique.

3. Le but ne sera pas de vouloir tout dire. Ici, chaque candidat a, sui generis, suffisamment de connaissances pour traiter le sujet. La différence se fera marginalement sur l’érudition (qui est tout à fait perceptible dans tout devoir !) mais principalement sur la composition et les choix effectués.

4. Il faut veiller à un certain équilibre entre le Canada et les Etats-Unis. Ce qui implique de bien maîtriser les connaissances sur le Canada et d’en privilégier l’acquisition.

III / Une proposition de plan.

Ici, je vous propose un plan historico-spatial (vous savez que la notion d’espace-temps est une de mes marottes). Ceci a l’avantage de permettre aux historiens de valoriser leurs connaissance et aux géographes de prouver qu’ils sont aussi historiens. Cela s’appelle une démarche de consensus !

I / Peuplement et milieu naturel : l’alliance initiale

Il s’agit ici de valoriser le déroulement de la conquête de l’Amérique du Nord en le croisant avec la découverte du milieu. On proposera donc un plan guidé par les phases coloniales mais en prenant toujours la peine de les situer dans l’enjeu spatial, sinon on n’est plus en géographie !

A / D’Erik le rouge aux Pilgrim Fathers : la côte Nord-Ouest est la porte d’entrée des pays du Nord de l’Europe B/ Les espagnols, par leur histoire, abordent au sud C/ La côte Ouest n’existe pas, pas plus que le grand intérieur des terres D / Le problème du peuplement primitif

II / La mise en valeur du milieu, facteur de peuplement, dans une phase seconde Ici, nous pourrons mettre tous les éléments qui ont contribué à construire les Etats actuels. Il s’agit simplement de trouver par quel biais nous allons le faire.

A / Les obstacles naturels et les facilités territoriales B / Le rôle de la conquête et l’esprit pionnier des migrants C / Des transports à la démesure du sous-continent D / De la wilderness à la consommation des ressources

III / Du cercle vertueux au cercle vicieux, toutes les combinaisons sont possibles

Cette partie est le lieu du débat sur le résultat des interactions et sur une certaine prospective.

A / Des espaces artificialisés où vivent la majorité des hommes B / Des sanctuaires de la nature et des déserts humains C / Risques naturels et risques anthropiques D / Tensions et réactions

J.M. Dauriac – janvier 2011

Le diaporama complet à télécharger

PDF - 1.6 Mo
diaporama milieu naturel peuplement et mise en valeur AM Nord




repondre à l'articleimprimer l'article






Plan du site avec articles.
RSS 2.0

Mes autres sites :
 Bibliathèque
 Pensée libre
 Little Romania
 Musiques et Mots
 Le Blog à Jean-mi