retour à l'article normal

Dunkerque 1963 - 1993 1/50 000



La carte de Dunkerque est intéressante d’un double point de vue :

* elle offre une bonne vue des campagnes de Flandres et d’une zone humide et basse, ainsi que des littoraux à dunes qui sévissent dans le Nord sur la côte de la mer du même nom ;

* elle permet l’approche diachronique d’un port important de France, avec ses très importantes activités industrielles liées, ce qu’on appelle une Z.I.P. (Zone Industrialo-Portuaire).

Les croquis suivants montrent l’évolution de l’espace dunkerquois en trente ans :

(JPG)

ce croquis montre le port comportant deux parties, le site initial portuaire ancien et l’extension première des années 1960, centrée sur le grand complexe sidérurugique ; la contrainte majeure de cette extension étant la présence d’une écluse, nécessaire en raison de l’importance des marées, pour atteindre cette extension. L’équipement de transports apparaît massif.

(JPG)

L’évolution des trente années qui séparent les deux cartes est manifeste, notamment par la mise en chantier du port neuf ou port ouest (voir les photographies ci-dessous) qui a l’avantage capital d’être en eaux profondes (totalement articiel et creusé dans le sable et les alluvions de l’époque flandrienne). La carte au 1/25 000ème, plus récente permet de le voir achevé (mais non complètement rempli), car il y a de vastes espaces de réserve. Les navires peuvent donc entrer et sortir quand ils le veulent ; quand on sait le prix faramineux d’une journée facturée à quai, on saisit l’avantage nouveau procuré par ce site au Port Autonome de Dunkerque. Ce qui lui permet de rester dans la course face aux ports plus nordiques, comme Anvers, Rotterdam, Brême ou Hambourg qui ont tous cette facilité d’accès.


Les panneaux photographiques de montage ci-après offrent de multiples aspects de l’activité de ce port, représentatif des ports modernes inscrits dans la mondialisation. Notamment par un pôle important dédié aux conteneurs et aux aspects multimodaux (roll on - roll off, ferroutage...)

(JPG)

On peut aussi observer le zoning très strict des activités : à chaque type de produit son port et ses installations spécifiques. Fini le temps des ports généraux où se mélangeaient le bois, le charbon, les bananes et les voyageurs. Il y a maintenant des terminaux pour chaque famille de produits.

(JPG)

Nous proposons aussi un schéma-calque de la structure urbaine et industrielle de Dunkerque :

(JPG)

Ce calque ne porte que sur la ville de 1963, mais on peut aisément faire une version 1993 ; la carte au 1/50 000ème est, pour ce type de document, meilleure que la 1/25 000ème, trops précise.

Enfin, l’aspect rural peut être observé sur ces cartes ; nous proposons le calque d’une commune tout à fait représentatif, Steene.

(JPG)

L’espace rural est caractéristique des campagnes du Nord, avec un contact très brutal de la ville et des espaces cultivés, une véritable imbrication ancienne entre agriculture et industries. La plaine est très humide, très basse, certains secteurs sont en dessous du niveau de la mer, il faut donc des canaux de drainage partout. Le sol est très fertile, le climat favorable à la culture. C’est une agriculture intensive et assez variée : céréales, légumes, élevage bovin laitier, serres et horticulture, maraîchage...

pour terminer quelques sites intéressants :

d’abord le Port Autonome de Dunkerque, auquel nous avons emprunté quelques photographies :

http://www.portdedunkerque.fr/jahia/Jahia

Ensuite la ville de Dunkerque :

http://www.ville-dunkerque.fr/

Pas très réussi, mais fourni. Puis le Département du Nord :

http://wportail.cg59.fr/portal/page ?_pageid=33,30899&_dad=portal&_schema=PORTAL

Quelques éléments culturels et touristiques :

http://www.france-pittoresque.com/honneur/13b.htm

http://www.cdt-nord.fr/fr/

Le diaporama complet à télécharger ci-dessous :

PDF - 2.1 Mo
Dunkerque diaporama complet
Texte extrait de http://danslamarge.com